Le professeur Cary Cooper a mis en lumière le lien entre bien-être et environnement de travail dans le rapport Human Spaces : la Nature en entreprise fait plus de bien que l’on ne pourrait croire !

La biophilie ? On vous expliquait ce que c’est dans cet article, mais pour rappel: c’est le besoin naturel des humains à être connectés à la Nature. Commandé par Interface ce rapport de Human Spaces, qui a récemment été mis à jour, s’attache à montrer l’impact positif de la présence d’éléments naturels dans les environnements de travail sur les collaborateurs.

Que nous dit ce rapport ? On le résume en six points :

 

01.
Amélioration du sentiment de bien-être 

02.
Influence sur le choix de l’entreprise 

33% des employés interrogés affirment que le design du bureau influence leur décision de travailler pour une entreprise. Ce chiffre grimpe avec la jeune génération, puisque pour eux les conditions de travail seraient un élément déterminant. Pour attirer et retenir les jeunes talents, les entreprises doivent donc offrir des espaces de travail accueillants et agréables qui intègrent notamment de la végétation.

03.
Amélioration de l’attention

Alors que de plus en plus de scientifiques alertent sur la fragmentation de l’attention provoquée par l’hyper-connexion aux réseaux sociaux, les éléments naturels pourraient bien permettre de restaurer notre attention !

Au bureau, les facteurs dérangeants de l’environnement de travail épuisent mentalement les collaborateurs qui doivent se concentrer sur une tâche exigeante. Les environnements dotés d’éléments naturels offrent un cadre plus calme, favorable à la concentration : ils peuvent même restaurer – au lieu d’épuiser – nos capacités cognitives.

04.
Diminution de 
l’absentéisme et du présentéisme 

Le rapport établi un lien entre le taux d’absentéisme et l’environnement de travail.

La végétation contribue à un environnement de travail agréable, qui est lui-même négativement lié au taux d’absentéisme des salariés. Le rapport va plus loin, en interrogeant également le présentéisme : le fait d’aller au travail simplement pour faire “acte de présence”, sans y être très efficace ou utile. Dans les deux cas, les éléments naturels contribuent à créer un espace de travail agréable dans lequel les employés sont heureux d’évoluer. Leur engagement au travail serait donc plus important, et le taux de présentéisme plus bas.

05.
Amélioration de la productivité

C’est la conséquence directe des deux points précédents. L’étude montre, pour la première fois, des liens universels entre la productivité et le design de l’environnement de travail. Il établit ainsi que les employés qui travaillent dans des environnements de bureaux dotés d’éléments naturels, comme la végétation, sont 8% plus productifs que les autres.

05.
Augmentation de la créativité 

Enfin, la Nature au travail permettrait également d’améliorer la créativité des équipes. Son caractère ressourçant et inspirant favorise le développement de l’imagination. Les employés travaillant dans des environnements dotés d’éléments naturels se déclarent en moyenne 15% plus créatifs et inspirés que les autres selon ce rapport.

Le rapport Human Spaces est donc sans équivoque : la présence de la Nature améliore le sentiment de bien-être, la productivité et la créativité des employés. Il est donc dans l’intérêt des collaborateurs et des entreprises de privilégier des espaces de travail verts intégrants la Nature.

%

De sentiment de bien-être en plus

%

De créativité en plus

%

De productivité en plus

Lucile Lorenter

Lucile Lorenter

Rédactrice Web

Adepte de yoga, de méditation, de développement personnelle mais nulle en jardinage, Lucile a rejoint la Wildteam en mai 2017 comme rédactrice web et Community manager.