La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) associe des entreprises volontaires aux politiques de développement environnementales, sociales et éthiques. Derrière ce concept un peu flou, se cachent des bonnes pratiques concrètes, simples et efficaces.

Pourquoi adopter ces bonnes pratiques ?

La création de la RSE résulte de nombreuses initiatives civiles. Elle préoccupe donc en premier lieu les consommateurs, les employés, la population. Mettre en place des bonnes pratiques RSE c’est, selon René Dubos « agir local, penser global ». En deux mots : avoir un « impact positif » sur la société.

Par ces bonnes pratiques, l’entreprise redéfinit le sens de ses priorités et responsabilités. Fondée sur une démarche volontaire, la RSE vise à intégrer des préoccupations sociales, écologiques et éthiques dans les stratégies et opérations commerciales. Résultat ? Des clients plus satisfaits et des employés conquis !

tri sélectif RSE environnement responsable vert nature entreprise
Mettre en place des bonnes pratiques RSE c’est « agir local, penser global » René Dubos

6 BONNES PRATIQUES POUR UNE ENTREPRISE VERTE

Sélectionnez des partenaires sains et naturels 

Une bonne pratique consiste à choisir de consommer des produits sains et naturels. Pour être responsable, une entreprise doit avoir des fournisseurs responsables !

1. Choisissez des produits alimentaires sains et naturels : snacks sains, corbeilles de fruits bio, eau filtrée au robinet, jus de fruit écolo. Pour le bien-être de vos collaborateurs, offrez-leur chaque semaine une corbeille de fruits de saison issus d’une agriculture raisonnée. Des vitamines naturelles pour plus d’énergie et de créativité!

2. Vos collaborateurs aiment le café ? Proposez-leur du café de qualité. Remplacez les capsules industrielles en aluminium et furane par du bon grain de café équitable et naturel, moulu par nos machines italiennes. C’est moins cher et autrement plus sain et savoureux !

3. Et pour les fournitures et la déco de vos bureaux? Optez pour LA déco simple, saine, indémodable et inspirante : des plantes et encore des plantes. Enfin, sachez que les fournitures et produits d’entretien aussi peuvent être naturels !

 

Consommez responsable

L’énergie que consomme l’entreprise, les produits qu’elle utilise et les déchets qu’elle rejette ont un impact sur notre Planète. Chaque détail a son importance. Les bonnes pratiques que l’on fait chez soi sont transposables au bureau.

4. Dans l’entreprise aussi, il est très simple de trier ses déchets. Installez des box de bureau pour trier : papier, gobelets, compost, cartouches-piles, plastique. Et avec les joyeux recycleurs rien de plus facile !

5. Un geste simple, c’est aussi de réduire sa consommation de papier. Terminé les impressions inutiles… Pensez à insérer un message éco-attitude dans la signature de vos mails. Un copié-collé et c’est gagné ! Vous pouvez aussi coller un autocollant « Stop Pub » sur vos boîtes aux lettres.

6. Évaluez votre consommation d’énergie, d’eau, de déchets… Lumières allumées toute la journée, ordinateurs qui tournent en permanence, chauffage excessif, est-ce bien nécessaire ? Selon L’ADEME, la température optimale pour travailler est de 20°C. Au chauffage, préférez une bonne isolation et à l’air conditionné une douce ventilation. Et quel meilleur remède que la lumière naturelle pour entretenir le moral de vos employés ? C’est prouvé, recourir à de bonnes pratiques énergétiques permet de réduire sa consommation d’énergie et sa facture !

5 BONNES PRATIQUES POUR UNE ENTREPRISE ETHIQUE

Développez un management sain et éthique

Les vocables manager et management dérivent du mot français ménager qui veut dire « régler avec soin » (Le Robert). Ainsi, un manageur sain prend nécessairement soin de son équipe. La RSE c’est aussi le bien être des salariés !

1. Améliorez la qualité de vos espaces de travail. Vous pouvez ainsi optimiser l’éclairage de vos espaces de travail, ils améliorent la production et le bien-être de vos employés. Veillez aussi à la qualité de l’air de vos locaux, c’est essentiel pour ventiler les cerveaux. Passez au télétravail, écologique et efficace pour casser la routine métro-boulot-dodo.

2. Une rémunération plus naturelle? Augmentez vos employés avec des avantages en nature ! Fournissez (gratuitement ou moyennant une participation) des biens ou des services à vos équipes : une conciergerie d’entreprise pour faciliter la vie de vos employés avec Wildesk, un abonnement à une salle de sport avec Gymlib, des chèques emploi service pour un ménage écolo à la maison…c’est naturellement possible.

3. Mettez en place un plan de déplacement d’entreprise. Incitez vos collaborateurs à l’activité : installez des garages à vélos dans vos locaux, offrez des podomètres à vos collaborateurs et défiez-les de marcher (ou courir) pour venir travailler. Ces bonnes pratiques semblent dérisoires, pourtant leur impact est maximal !

Optimisez votre impact éthique 

Vous n’êtes pas une association ou une ONG et pourtant votre entreprise peut beaucoup pour l’humanité. Les bonnes pratiques ne sont pas incompatibles avec le monde de l’entreprise.

4. Lorsqu’une entreprise engage de bonnes pratiques RSE, elle engage avec elle ses fournisseurs et sa supply chain. Vos processus de production ou de vente sont écologique et respectueux des droits humains ? Exigez en autant de vos partenaires ! Traquer les fournisseurs qui ont recours au travail infantile, aux politiques de corruption, à la déforestation… c’est de la RSE.

5. Des journées de travail de 8-10 heures, du stress, position assise et immobile… L’entreprise joue un rôle fondamental dans la prévention et la préservation des conditions de santé et de bien-être au travail. C’est prouvé, 60% des salariés se sentent plus motivés quand leur employeur prend en charge leur bien-être au bureau. Inspirez-vous des entreprises libérées, de l’ergonomie au travail, du télétravail.

4 BONNES PRATIQUES POUR UNE ENTREPRISE SOCIALE

Sensibilisez vos clients 

Soyez exigeants envers vos fournisseurs, vos clients sont exigeants envers vous.

1. Mettez en place un système de traçabilité de vos produits. Aujourd’hui les consommateurs veulent savoir l’origine des produits qu’ils achètent, leur composition, l’identité du producteur. Gagnez leur confiance, soyez transparents et irréprochables. Luttez contre l’obsolescence programmée. Proposez des produits sains, naturels et durables.

2. Mieux, incitez vos clients à adopter ces bonnes pratiques. Communiquez sur votre approche RSE, et faites-les adhérer à vos démarches. Révélez la politique RSE que vous adoptez, tenez vos clients informés de l’avancée de vos projets. Faites des campagnes de sensibilisation et de formation : tri de déchets, ergonomie…

Recrutez social et solidaire

Une bonne pratique RSE ? Interagir avec l’économie sociale et solidaire ! L’économie sociale et solidaire, secteur économique performant et innovant, représente aujourd’hui près de 2,3 millions d’emplois.

3. Rejoignez l’ESS ! Le think tank de l’économie sociale et solidaire. C’est un lieu d’échanges, de réflexions et d’actions pour une économie respectueuse de l’homme et de l’environnement. Vous pourrez y trouver beaucoup de ressources et rencontrer des acteurs économiques et associatifs engagés !

4. Favorisez l’emploi local et solidaire. Privilégiez le circuit court, tissez votre toile dans le périmètre géographique qui vous entoure. Vous serez plus intégrés et reconnus. Revoyez vos politiques de ressources humaines : permettez l’emploi des jeunes en précarité, des seniors, des personnes en situation de handicap. Varier les profils c’est aussi enrichir votre entreprise.

Pour aller plus loin : consultez E-RSE, LA plateforme de l’engagement RSE et développement durable !

think green vert écologie RSE bonnes pratiques